Les origines de la broderie Hardanger / Hardanger Origins

Published on by Cécile Pozzo Di Borgo

English version on second part, below

 

La broderie Hardanger (prononcer hardangueur) tient son nom de son origine géographique: une ville située sur la côte sud-ouest de la Norvège, en plein cœur du plus grand fjord de ce beau pays scandinave.

 

Les origines exactes de cette broderie sont assez méconnues. La technique du Hardanger dont les toutes premières inspirations se situent en Asie est apparue en Perse au 7ème siècle.

Au 13e siècle, elle voyage et se développe grâce aux grandes dames de la noblesse italienne qui confectionnent des broderies religieuses appelées «Reticella». Puis elle arrive jusqu’en Europe du nord grâce aux échanges marchands des grandes cités comme Venise. Et c'est seulement au 17e siècle qu'elle s’est  développée en Norvège sous sa forme actuelle.

 

Pour rompre avec la dureté et la fatigue des travaux des champs, les paysannes du fjord

Les bases de la broderie hardanger, par Cécile Pozzo di Borgo.

brodaient le lin qu’elles cultivaient, pour agrémenter d’abord leurs costumes folkloriques puis, petit à petit, leur linge de maison. Si certains motifs sont d’inspiration égyptienne et indienne (comme l’étoile à huit branches à la symbolique si riche), ils ne sont jamais figuratifs, et ont une base très géométrique: carrés, triangles, rectangles, zigzags, croix... .

 

La culture du lin se raréfiant au début du 19e siècle, c’est le coton qui prit sa place. Et l'introduction de la couleur engagea le Hardanger sur la voie de la modernité.

 

Cette broderie inspire les créatrices françaises et du monde entier qui n'hésitent pas à la marier à d'autres points, chacune dans un style qui lui est propre.

 

*****

Hardanger embroidery takes its name from its geographical origin: a city located on the south-west coast of Norway, in the heart of the largest fjord of this beautiful Scandinavian country.

The exact origins of this embroidery are quite unknown. The Hardanger technique, whose earliest inspirations are in Asia, appeared in Persia in the 7th century.

In the 13th century, it travels and develops thanks to the great ladies of the Italian nobility who make religious embroidery called "Reticella". Then it reaches Northern Europe thanks to the commercial exchanges of large cities like Venice. And it was only in the 17th century that it developed in Norway in its present form.

To break with the hardness and fatigue of field work, the peasant women of the fjord.

They embroidered the linen they cultivated, first to embellish their folk costumes, then, little by little, their linen. While some motifs are of Egyptian and Indian inspiration (like the eight-pointed star with so rich symbolism), they are never figurative, and have a very geometric base: squares, triangles, rectangles, zigzags, crosses ... .

Flax growing became scarce at the beginning of the 19th century, and cotton took its place. And the introduction of color engaged the Hardanger on the path of modernity.

This embroidery inspires designers all over the world, who do not hesitate to marry it at other stitches, each in a style that is her own.

Published on Livres-Books

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comment on this post

Aline Borelli 11/12/2017 10:28

Le hardanger c'est vraiment une très belle broderie , vivement que je sois remise de cette vilaine fracture qui m'empêche d'en faire et que je revienne à tes cours à Janvry ...bon dimanche c'est un temps à broder au coin du feu ...

Cécile Pozzo Di Borgo 11/13/2017 18:23

Prends le temps de la guérison Aline...et nous ferons ta rééducation ensemble par quelques points de reprise...

Marie Christine 11/05/2017 21:53

Super je te suis depuis tes debuts et tres contente que tu reviennes au hardanger
Amitiés

Cécile Pozzo Di Borgo 11/05/2017 22:27

Merci Marie-Christine, ça fait plaisir!